22 août 2017

L'âge du machinisme et de l'électricité

Suite de "La science et la technique occidentales"

La deuxième étape se situe au XIXe siècle.
Elle s'ouvre, en 1800, avec la création de la pile
électrique par Volta, et ses conséquences (notamment
l'électrolyse qui permet d'isoler les éléments chimiques)
et la généralisation de ses lois par Ampère (1775-
1836).
Au cours du siècle se déploient les applications de
la découverte de l'électricité : l'éclairage par la lampe à
incandescence, le télégraphe, le téléphone, et surtout la
dynamo qui permet la transformation de l'énergie
mécanique en électricité et l'opération inverse par
laquelle le courant actionne les moteurs.
Les problèmes posés par l'augmentation du
rendement de la machine à vapeur conduisent à la
découverte des lois de la thermodynamique dans les
trois premiers pays industriels : par Carnot dans ses
Réflexions sur la puissance motrice du feu et les
machines propres à développer cette puissance (1824),
par Joule en Angleterre, et par Mayer en Allemagne,
qui établissent les lois de l'équivalence entre la chaleur
et l'énergie.
Depuis 1802 fonctionnent en Angleterre les
premiers chemins de fer utilisés d'abord pour le
transport de la houille.


Roger Garaudy
Comment l’homme devint humain
page 318                                                            A SUIVRE
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy